L’intelligence artificielle ne va pas remplacer l’avocat pour le moment

Intelligence artificielle : quelles sont les conséquences estimées pour les cabinets d’avocats ?

 Intelligence artificielle pour les avocats
« The data-driven analysis technology is assisting human work rather than replacing it »
explique James Yoon, Partner chez Wilson Sonsini Goodrich & Rosati à Palo Alto, California, USA.
 
L’intelligence artificielle n’est pas une concurrence pour l’avocat, mais un outil performant d’assistance permettant un gain de temps et une amélioration du résultat.
 
Le risque existe néanmoins sur les prestations à faible valeur ajoutée. L’opportunité, c’est donc de monter en gamme, c’est-à-dire mieux s’organiser, se concentrer sur son client et renforcer son expertise juridique. 
Au final, c’est aussi l’occasion de renforcer l’intérêt pour son métier !
 

L’intégralité de l’article en anglais

« The legal profession relies more and more on automation. But fears that it will be automated out of existence are overblown, researchers say. For now. »

Partager cet article