Logo Lexpo17 Legaltech

Legaltech et innovations à l’honneur du #Lexpo17

Jour 2 de la conférence #Lexpo17 à Amsterdam ce mardi 9 mai. Nous y étions pour suivre les tendances de la legaltech européenne et américaine. 

Lexpo17 debate legaltech

Marché en pleine mutation

D’abord, le constat d’une mutation profonde et irréversible du marché du droit est partagé par tous les speakers. D’une situation de « price makers », les professionnels du droit sont désormais « price takers ». Concrètement, ils ne peuvent plus imposer leurs tarifs ni la façon de se vendre. Ils doivent s’adapter aux souhaits et besoins du client.

De ce changement profond du marché, trois conclusions s’imposent d’elles-même : 

  • il faut gagner en productivité pour produire mieux et plus rapidement
  • la relation client est plus que jamais primordiale
  • la transformation digitale du cabinet est une condition sine qua none à la croissance

L’un des premiers intervenants était le professeur Wilkins.

David Witkins legaltech lexpo17Professor Wilkins is the Lester Kissel Professor of Law, Vice Dean for Global Initiatives on the Legal Profession, and Faculty Director of the Center on the Legal Profession at Harvard Law School.

David a partagé sa connaissance éprouvée des évolutions stratégiques du métier d’avocat, aux Etats-Unis comme en Europe.

The Future of legaltech and Legal Services in the Global Age of More for Less by David Witkins

 

D’abord, les clients privilégient aujourd’hui des prestations plus standards et moins onéreuses. Aujourd’hui, les prestations « haute couture » onéreuses sont réservées à des besoins très spécifiques. Pour le quotidien, le défi des avocats est donc de proposer un niveau de conseil et de compréhension de la problématique des clients à des tarifs acceptables.

Pour effectuer ce changement, la première difficulté est d’abord de passer de l’ancienne organisation à la nouvelle.

Cette transformation passe ensuite par une remise en question multidimensionnelle :

  • attirer/retenir les bonnes personnes
  • s’appuyer sur des technologies performantes
  • réorganiser la gouvernance
  • clarifier les valeurs du cabinet.

 

L’autre défi à relever est celui de la spécialisation des avocats dans un monde nécessitant une compréhension de plus en plus large des problèmes des clients. Ecoutons la présentation de cette problématique par le professeur David Witkins (en anglais).

Ainsi, comme on le comprend, le marché du droit a muté sous la pression des clients, qui réclament un changement profond de tarification et de niveau de service. 

En conclusion, la transmission de la connaissance est le vecteur principal de la transformation. Pour cela, un logiciel de gestion de cabinet est un outil fondamental. 

Prochain article sur les stratégies d’amélioration de sa relation client et du marketing du cabinet.

Partager cet article