Logiciels pour avocats

Les logiciels pour avocats transforment la profession

logiciels pour avocats JusticeNous souhaitons aujourd’hui évoquer l’article très complet paru ce jour dans « Le Journal du Village de la Justice » sur les logiciels pour avocats.

Retrouvez ici l’article « Les nouveautés numériques transforment la profession ».

Ainsi, 3 lignes de force se dégagent de l’analyse : simplifier sa facturation, développer sa relation client, utiliser un outil agile.

 

Les logiciels pour avocats se transforment…

« Avec la technologie actuelle, on sort du rendez-vous qui a duré 2h, on rentre dans un taxi et, depuis son téléphone, on valide le temps passé. C’est vraiment quelques secondes ! » (citation de Martin Bussy, cofondateur de Jarvis Legal, extraite de l’article).

Voici l’un des gains de productivité important que permettent les logiciels cloud comme Jarvis Legal. La facturation devient facile et rapide, y compris pour un public peu intéressé par le digital. Grâce aux applications mobiles, vous travaillez facilement, partout. Nous vous renvoyons à ce sujet au comparatif cloud / non cloud de notre blog.

« A travers le statut du contact, le cabinet peut adopter une démarche de relation client, en se demandant comment transformer un prospect en client, et comment le fidéliser » (citation de Martin Bussy, cofondateur de Jarvis Legal, extraite de l’article).

Un logiciel de gestion qui intègre un CRM a cette grande force de permettre à l’avocat de travailler efficacement sur sa relation client. Il bénéficie en un seul endroit de toutes les informations du client. Il peut organiser des événements ciblés ou encore informer ses clients de ses nouveaux services. 

… pour mieux transformer la profession d’avocat

Grâce à ces évolutions technologiques, le cabinet d’avocat entre dans une dynamique de transformation digitale. Comment augmenter la productivité sans disposer de logiciels pour avocats performants ? Comment développer sa relation client sans CRM ? 

Logiciels pour avocats
Photo by Sabri Tuzcu on Unsplash

Pourtant, il est temps de changer : « Aujourd’hui, parce que les clients gèrent leurs problèmes juridiques de plus en plus tôt, mais aussi parce que les outils technologiques ont évolué, les avocats semblent inadaptés, et leur image se dévalorisent ; en conséquence de quoi, le client impose de plus en plus son point de vue » (citation de Martin Bussy, cofondateur de Jarvis Legal, extraite de l’article).

Le client exerce une pression de plus en plus forte sur les pratiques quotidiennes des avocats. Cette situation désagréable peut être contournée grâce aux logiciels pour avocats et leurs fonctionnalités clients, portail client et CRM notamment.

 

Le point le plus important pour l’avenir réside dans la capacité des logiciels pour avocats d’être agiles. Les outils fonctionnant en plateforme (ou API) comme Jarvis Legal permettent tout un tas d’avantages. On peut citer notamment la capacité d’interfacer des logiciels spécialisés à Jarvis Legal, afin de faire transiter automatiquement les informations d’un logiciel à l’autre. De même, les futurs produits ou mises à jour seront faciles à connecter à Jarvis Legal. C’est la garantie de rester agile et à la page dans la durée !

 

Partager cet article