Sécurité des données : l’attaque du ransomware WannaCry est la partie visible de l’iceberg !

Vous avez sans aucun doute appris qu’une attaque informatique de grande envergure a été lancée la semaine dernière. Des milliers d’ordinateurs partout dans le monde ont été touchés par un ransomware (ou rançongiciel) particulièrement efficace, notamment WannaCry. C’est concrètement la sécurité des données qui était concernée. En effet, le logiciel verrouille l’accès à vos fichiers et vous réclame le paiement de sommes d’argent conséquentes pour les débloquer.

Sécurité des données ransomware
Ransomware Goldeneye

Nous vous avions alerté il y a quelques jours de la réalité de ces atteintes à la sécurité des données dans cet article. Le phénomène prend en effet des proportions de plus en plus importantes. Par exemple, le graphe ci-dessous illustre l’augmentation du nombre de spams malveillants.

sécurité des données Jarvis Legal
Source : www.informatiquenews.fr

Ainsi, pour la sécurité des données, nous rappelons toujours un principe de bonne gestion évident. Vous pensez que votre argent est plus en sécurité à la banque ? Et bien vos données sont elles-aussi plus en sécurité dans un cloud professionnel que sous votre matelas !

Détaillons la propagation de ce ransomware et établissons les outils qui présentent les meilleures garanties de protection.

La propagation du ransomware WannaCry

Vendredi 12 mai, des millions d’ordinateurs fonctionnant avec Windows XP se sont retrouvés contaminés par ce ransomware. Vous trouverez ici la carte de propagation réalisée par le New York Times.

Sécurité des donnéesUne fois introduit dans votre système, par email ou réseau, le logiciel malveillant se propage sur vos fichiers et les bloque. Le Monde propose ici un résumé de l’attaque et de ses conséquences.

Les victimes sont des entreprises ou particuliers équipés de Windows XP n’ayant pas téléchargé les plus récentes mises à jour. S’ils les avaient faites, ils auraient évité la contamination. De même, s’ils étaient équipés de Mac ou de PC non équipés de XP, ils auraient également évité cette attaque. Vous pouvez à ce sujet lire cet article dans la Libre Belgique.

Comment garantir la sécurité des données du cabinet

La propagation des virus repose sur une condition nécessaire : disposer d’un système d’exploitation. Dans ce cas-ci, il s’agissait de Windows XP, mais un grand nombre de ransomwares fonctionnent sous d’autres version de Windows.

En utilisant un logiciel comme Jarvis Legal, entièrement cloud, la sécurité des données du cabinet est garantie. En effet, vos données sont stockées sur des serveurs extrêmement protégés et très peu sensibles à ce type de menace. A l’inverse, un logiciel nécessitant l’installation d’un fichier .exe ou bien le stockage de vos données sur votre serveur (même hébergé) fait courir un risque au cabinet. 

En résumé :

  • si vous avez vos données en local ou sur votre propre serveur hébergé, utilisez les meilleures solutions antivirales, appuyez vous sur un Administrateur système expérimenté, et sauvegardez fréquemment vos données. Cela risque néanmoins de faire monter votre budget informatique !
  • si vous avez vos données en cloud, vérifiez les engagements pris par votre fournisseur ainsi que son assurance. Pour ce qui nous concerne, les conditions sont fournies sur nos devis :o)

Retrouvez-nous sur notre site Internet www.jarvis-legal.fr

 

Partager cet article